COP21: Trouvons des solutions pour demain.

D’ici quatre semaines, la France accueillera du 30 novembre au 11 décembre 2015, 196 Parties à la Convention Cadre des Nations Unies, soit 195 pays en plus de l’Union Européenne dans le cadre de la COP21. De quoi s’agit-il ? Quels en sont les enjeux et les risques pour notre planète ?

Voici l’objet de cet article avec un retour sur ma propre expérience en médiation scientifique.

COP21, kézako ?

Si certains l’ignorent encore, la COP21 est la 21ème conférence mondiale des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies. L’objectif de ce grand rassemblement à Paris est d’aboutir à un accord universel et contraignant afin de lutter efficacement contre le dérèglement climatique. Pour cela, il faudrait idéalement contenir la hausse des températures sous la barre des 2°C d’ici 2050. Passée ce stade, la situation deviendrait irréversible : la sécurité alimentaire pourrait être compromise pour les générations futures.

Première solution : limiter les gaz à effet de serre, cause majeure de l’augmentation de la température moyenne terrestre. Les émissions mondiales n’ont jamais été aussi élevées depuis l’ère industrielle du 19ème siècle avec le recours massif des énergies fossiles telles que le pétrole et le charbon. Le pire c’est le taux de concentration des gaz à effet de serre dit « naturels » induit par les émissions de d’autres gaz provenant de nos activités humaines, le principal étant le CO2.

Le réchauffement climatique et le taux élevé de CO2 dans l’atmosphère entraînent une élévation du niveau marin. Les molécules de CO2, en se dissolvant partiellement dans les océans, tendent à les rendre de plus en plus acides. Si les océans deviennent trop acides, tout l’écosystème marin se retrouverait perturbé car de nombreux organismes y sont sensibles. Si le taux d’émission des gaz à effet de serre continue d’augmenter, 30% de la biodiversité pourrait être perdue d’ici la fin du siècle car privée d’un environnement adapté à leur survie.

Pour demeurer en dessous du seuil critique des 2°C de réchauffement d’ici 2050, il faudrait atteindre un taux de réduction minimum de gaz à effet de serre de 40%. L’idéal serait d’aboutir d’ici à la fin du siècle, à une économie mondiale neutre en carbone : l’homme devrait alors émettre autant de carbone qu’il en absorberait.

Dans le cadre de la COP21, j’ai eu l’occasion de participer à plusieurs opérations de médiation scientifique pour sensibiliser les jeunes générations aux différentes problématiques liées à l’environnement et la biodiversité.

Le Train du ClimatCRR1aT1WsAAy9rV

Le Train du Climat a sillonné la France du 6 au 25 octobre 2015 pour proposer des activités ludiques et variées en plus d’une exposition animée par les Messagers du Climat. Il s’agissait d’un événement national de la Fête de la Science, organisé par le comité intergouvernemental.

DSC09920-700x500
Atelier d’animation sur les serious game à Libourne pour le Train du Climat.

Le Train du Climat est entré dans la gare de Libourne le mercredi 14 octobre 2015. Ce jour-là, Cap Sciences m’avait missionnée sur le terrain pour animer des ateliers autour d’un serious game : Ecosysgame.

Ecosysgame

Ecosysgame est un jeu vidéo conçu par Cap Sciences pour sensibiliser le joueur aux enjeux de la biodiversité en Aquitaine. Ouvert à tous à partir de douze ans, il met en avant l’importance de la nature et de sa sauvegarde. Un concours pour les lycéens de toute la région est organisé depuis le 23 septembre jusqu’au 18 décembre 2015 : à la clé, un voyage pour la classe gagnante !

ecosysgame-cap-sciences-serious-game-biodiversite-jeu-serieux

Fière d’avoir participé à sa conception finale au niveau du contenu pédagogique, je le recommande à tous ceux qui veulent mesurer leur impact sur l’environnement tout en jouant ! 😉

DEMAIN, le film.

Pas forcément écologiste dans l’âme, ce film documentaire m’a rendue plus soucieuse de l’avenir de la planète et m’a donnée envie d’écrire cet article. Avant, je me disais toujours soit que ça ne me concernait pas, que ce n’était pas mon combat, soit que je ne pouvais rien y faire. Malgré toutes les campagnes de sensibilisation mises en place, je ne me sentais pas particulièrement touchée. Mais à travers ce documentaire, j’ai finalement eu une grande prise de conscience : « partout dans le monde, des solutions existent. » 

Thi GREF – Sur la feuille de Green Thi

Sources :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/10/30/cop21-les-engagements-des-etats-ne-permettront-pas-de-limiter-le-rechauffement-climatique-a-2-c_4799918_3244.html

http://www.lesinrocks.com/2015/10/31/actualite/cop21-vis-ma-vie-de-parisien-en-sueur-en-2100-11759684/

http://www.madmoizelle.com/train-climat-2015-cop21-443751

http://www.demain-lefilm.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s